COMPTE RENDU DU COLLOQUE SNEP FSU

Résultat de recherche d'images pour "colloque snep 2018"Par Clément Blin , professeur d’EPS au collège du 12èkm au Tampon et Jean Lafosse Saint Louis :

A chaque fois, c’est un formidable lieu de débats, de rencontres entre collègues syndiqués, d’une inspectrice, d’un ancien recteur (Thierry Terret ), des collègues du primaire, du supérieur, de l’EPS, autour des questions qui traversent la discipline et l’école aujourd’hui. Au total, 100 intervenants ont composé un programme riche par sa variété et ses contenus, apprécié par les 500 collègues venus de toutes les académies.

Des collègues offrent des comptes-rendus de pratique : rugby , boxe française , danse , acrosport, arts du cirque, course d’orientation etc…Les copains de Grenoble ont fait le point sur les questions de sécurité en escalade et ont rappelé le danger pour notre profession que les académies imposent aux collègues des protocoles qui contiennent davantage d’ injonctions qui mettent en difficulté, plutôt que des recommandations par rapport à la circulaire et à l’annexe qui en découle .Ils invitent les collègues à demander le renfort d’un collègue à l’instar des cours de natation , plutôt que de privilégier le bloc ou pire encore d’abandonner l’activité .

La nouvelle directrice nationale du sport scolaire, Nathalie Costantini est venue présenter ses engagements de début de mandat et répondre aux questions des copains.

Carole Séve, Inspectrice Générale, a participé à une table ronde sur le thème : quels savoirs en EPS de la 6è à la terminale ?

Sylvaine Duboz, spécialiste en danse nous rappelle à nouveau de la nécessaire intégration des arts à travers la danse et les arts du cirque dans nos programmations et de la claire séparation d’une logique sportive : la confusion en UNSS, par exemple, n’a pas de sens, nous rappelle avec vigueur Sylvaine .

Thierry Terret a tenté avec difficulté de nous présenter sa nouvelle mission au sein de l’organisation scolaire des JO Paris 2024: il a été confronté aux contradictions d’un gouvernement qui souhaite organiser des JO et en même temps déstabiliser les deux acteurs qui développent la pratique sportive en France : les cadres de Jeunesse et sport et les professeurs d’EPS.

Je vous ferai l’économie d’un compte-rendu trop exhaustif de ce qui s’est dit car vous pourrez retrouver les actes du colloque prochainement sur le site national du SNEP FSU.

Le SNEP démontre ainsi par l’organisation régulière de ce type d’événements qu’il est un véritable acteur de la formation continue sur les questions pédagogiques et didactiques et donc celle de notre professionnalité.

A nous de nous saisir de cette chance et de lui donner les moyens de continuer ainsi !
Grâce au SNEP, c’est l’image d’une discipline de passionnés qui aiment réfléchir, échanger, à se retrouver, à débattre, que ce colloque donne à voir : une vraie force vive.

Une raison supplémentaire de voter SNEP ET FSU du 29 novembre au 6 décembre 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *