SAVOIR NAGER : ETAT DES LIEUX

20160222_085657

Alors que la dernière enquête réelle sur le savoir nager remonte à 2009 (enquête réalisée par le SNEP), la une du JIR et la double page rappelle les lacunes et les disparités criantes entre les différentes communes ainsi que les EPLE de l’ile.
Il est intéressant de se souvenir des propos tenus par Monsieur le Recteur dans le même journal le 30 aout 2013. Il notait que « si 80% d’enfants ne savent pas nager à l’entrée au collège, beaucoup d’entre eux apprennent ensuite. 70% savent nager en quittant le collège, alors qu’ils n’étaient que 51% en 2009 ». Quelle progression fulgurante!
Nous sommes d’ailleurs curieux de connaitre l’origine de cette statistique et comment elle à été réalisée. Peut être que l’Inspection Pédagogique Régionale pourrait nous éclairer à ce sujet?
Finalement, il faut croire que nous sommes des « magiciens » car il est très difficile d’imaginer qu’avec 1 ou 2 cycle en 6°, soit environ 20 fois 45mn effective en moyenne, le taux de réussite ait à ce point augmenté.
Et pour enfoncer le clou, en temps que spécialiste de la natation M le Recteur Thierry Terret précisait dans le même article que « pour apprendre à nager, il faut au minimum 12 séquences consécutives, à répéter si possible trois années de suite. Faute de piscines suffisantes, tous les élèves ne peuvent apprendre à nager avant l’âge de 16 ans. ». CQFD.

20160222_085657  20160222_085734

20160222_085743