CRÉATION D’UN POSTE DE DIRECTEUR RÉGIONAL ADJOINT UNSS

Lors du Conseil Régional de l’UNSS du 23 février 2018, le SNEP FSU, seule organisation syndicale à présenter un propos liminaire – comme lors de chaque conseil Régional – rappelait son attachement au service public du Sport Scolaire en demandant notamment, des moyens humains supplémentaires pour permettre au service Régional de l’UNSS Réunion de fonctionner normalement. C’est d’ailleurs une revendication historique du SNEP FSU Réunion. A titre de comparaison, nous indiquions que pour un nombre de licenciés sensiblement équivalent, quand l’académie de la Réunion ne comptait qu’un seul poste de directeur régional, l’académie de Paris, par exemple, était dotée de 4 postes de directeurs régionaux.
Le SNEP FSU se félicite donc de la décision de l’administration de créer en urgence un poste de directeur régional adjoint.
Cette création de poste démontre une nouvelle fois l’engagement permanent du SNEP FSU réunion pour l’amélioration du sport scolaire réunionnais. Notre organisation syndicale est bien la seule véritable force de proposition.
A n’en pas douter, ce nouveau moyen mis à disposition du Service Régional contribuera à améliorer grandement la qualité du service public du sport scolaire à la Réunion.
Philippe LE TOULLEC, actuel chargé de mission du district Nord (*) sera nommé à titre provisoire sur ce nouveau poste et prendra ses fonctions dès lundi 05 novembre et ce, jusqu’au la fin de l’année scolaire.
Un appel à candidature national sera adressé à toute la profession dans le courant de l’année scolaire afin de pourvoir ce nouveau poste à titre définitif à compter de la rentrée scolaire 2019.

(*)Une assemblée générale extraordinaire se tiendra prochainement dans le district nord afin de nommer un nouveau chargé de mission.

 

 

UNSS : COMMUNIQUE DU SNEP FSU NATIONAL

Communiqué de Presse du 18 avril 2018

U N S S : un budget 2018 qui fera date… négativement

Chaque année, ce sont plus d’1 million de jeunes des collèges et lycées (23,5% des élèves en 2017 dont 40% de filles) qui s’investissent volontairement dans la pratique sportive scolaire volontaire du mercredi.
Une des raisons principales de cet engouement tient au prix modique d’adhésion proposé par les associations sportives scolaires (coût moyen autour de 20€). Pour le SNEP-FSU, c’est une condition indispensable pour faciliter l’accès à la pratique d’activités physiques au plus grand nombre d’élèves, notamment dans les milieux les plus défavorisés, là où justement ils sont les plus nombreux et nombreuses à s’inscrire et participer aux activités proposées par les associations sportives (AS) et l’UNSS qui les fédèrent.
Le budget 2018 présenté au conseil d’administration du 13 avril dernier, premier vrai budget sous la présidence de JM Blanquer, ministre de l’Education nationale, marquera les esprits : non pas par son volume qui connait une très légère augmentation (+1,83%), mais par son architecture !

Familles mises à contribution +10% d’augmentation

L’aide supplémentaire du Ministère de l’éducation nationale (125 000€) ne suffira pas à combler la baisse des subventions du ministère des sports et principalement celles des collectivités territoriales elles-mêmes confrontées à une réduction des dotations de l’Etat. Afin de pallier cette baisse, l’UNSS, outil original pour répondre à la mission de service public du sport scolaire, propose une augmentation de 10% du prix des licences ; accroissement qui contribuera à lui seul aux 3/4 de l’augmentation budgétaire (456000€ sur les 600 000€).
Seuls, le SNEP-FSU et les représentants des AS se sont opposés à une telle augmentation – brutale par son taux et sa date d’effet (rentrée 2018) – les autres membres du conseil d’administration ralliant sans exception la proposition du directeur national de l’UNSS et du représentant du ministre.
La prochaine Assemblée Générale de l’UNSS se réunira le 1er juin 2018 et statuera définitivement sur ce budget. Le SNEP-FSU a d’ores et déjà fait la demande d’une révision de l’augmentation du prix des licences et de la mise en place d’une aide vers les AS des lycées professionnels.

Nous ne croyons plus aux discours volontaristes du ministre de l’EN sur le développement de l’activité sportive pour tous, sur les voies de réussite que représentent l’EPS et le sport scolaire pour les jeunes. Nous attendons des actes et des décisions concrètes.

 

DECRET SPORT SCOLAIRE

2605-sport-scolaire

Communiqué de Presse du 03 juin 2014

Le service public du sport scolaire du second degré consacré et pérennisé Après la parution du décret relatif à la participation des enseignants d’EPS du second degré aux activités sportives scolaires volontaires des élèves le 10 mai, la circulaire d’application de celui-ci vient d’être publiée au BO du 29 mai 2014.

En votant en faveur du décret présenté au Comité Technique Ministériel du 27.11.2013, le SNEP et l’ensemble de la délégation FSU avaient exprimé la satisfaction du résultat d’une lutte syndicale de longue haleine. Face aux forces qui n’ont eu de cesse de contester l’existence d’un service public du sport scolaire du second degré, organisé sous forme associative, au sein et sous la responsabilité de l’Education Nationale, ce décret constitue un succès incontestable. Aboutissement de plusieurs mois de négociations, ce texte complété par sa circulaire d’application fonde un sport scolaire consubstantiel du métier d’enseignant d’EPS, prolongement de l’EPS obligatoire et mission statutaire à part entière.

Sont confirmés, le forfait de 3h consacrées à l’organisation, à l’animation, au développement et à l’entraînement des membres des AS dans le service de tous les enseignants d’EPS, la reconnaissance de la fonction de coordonnateur de district UNSS, l’ouverture de la possibilité de retour des cadres UNSS à l’Education Nationale. Lors de l’AG de l’UNSS du 27 mai 2014, le Président de l’AG, représentant le Ministre, a réaffirmé cette posture. A cette occasion, a été confirmé le retour de la majorité des cadres à l’Education Nationale dès le 1er septembre 2014. Le SNEP-FSU revendique le retour de tous les cadres et le représentant du Ministre n’a pas fermé la porte à cette possibilité.

Enfin, comme le demandait le SNEP-FSU, avec une augmentation de 1,2 millions d’euros, la subvention du ministère de l’Education Nationale à l’UNSS est remontée au niveau qui était le sien avant 2010 et le prix de la licence n’est pas augmenté, cela dans un contexte social et économique difficile. Autant de bonnes nouvelles pour le sport scolaire du second degré, significatives de la reconnaissance de celui-ci comme élément incontournable de l’éducation des jeunes et de leur accès à la culture physique et sportive.

Le SNEP-FSU, pour autant, restera vigilant car c’est dans les mises en œuvre que la profession aura à s’assurer que les engagements pris seront tenus et concrétisés. Pour ceux qui ont « le sport scolaire au cœur », l’action continue … avec le SNEP-FSU !

DECRET SPORT SCOLAIRE

2605-sport-scolaire

Le décret est publié !  

35 ans 8 mois et 7 jours … … de luttes et d’actions syndicales collectives qui ont marqué toute une profession pour arracher le rétablissement officiel des 3 h d’AS dans le service de tous les enseignants d’EPS ! L’abrogation du décret Mazeaud – Soisson est désormais officielle avec la parution (le 10 mai 2014) au Journal Officiel de la République du décret n° 2014-460 « relatif à la participation des enseignants d’EPS aux activités sportives scolaires volontaires des élèves ». Décret n° 2014-460 du 7 mai 2014 relatif à la participation des enseignants d’éducation physique et sportive aux activités sportives scolaires volontaires des élèves Dans le cadre de l’objectif de promotion du sport scolaire affirmé par la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, de nouvelles modalités de participation des enseignants d’éducation physique et sportive aux activités sportives scolaires sont définies. Ces enseignants peuvent ainsi consacrer, dans le cadre de leur service, trois heures par semaine, aux activités des associations sportives présentes dans les établissements scolaires, au développement du sport scolaire au niveau de plusieurs établissements relevant du second degré ou à la mise en place d’actions contribuant à une meilleure prise en charge pédagogique et éducative entre l’école et le collège dans le domaine du sport scolaire. Ils peuvent également être chargés, auprès des autorités académiques et en lien avec l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), de la politique de développement du sport scolaire aux niveaux académique et départemental. Retrouver le décret Le SNEP a été de toutes les luttes. Les négociations ont duré près de 2 ans. Le SNEP n’a jamais renoncé à défendre et à promouvoir cette exception française qu’est le service public du sport scolaire du second degré. Le décret enfin publié, la circulaire d’application est en phase de finalisation et devrait paraître prochainement. Les discussions avec le cabinet de Benoit Hamon (après celles qui avaient eu lieu avec celui de Vincent Peillon) se poursuivent : jusqu’au bout, le SNEP continuera d’avancer ses propositions, y compris en matière de formulation et de rédaction, afin que l’esprit du décret et les engagements soient respectés, notamment en ce qui concerne le caractère forfaitaire des 3h, la reconnaissance de la fonction de coordonnateur de district et le retour de tous les cadres UNSS à l’Education Nationale. Pour autant, toutes les questions ne seront pas réglées. La modification des statuts de l’UNSS constitue un nouvel enjeu. Aux côtés du SNEP-FSU, l’intervention des collègues (animateurs d’AS, coordonnateurs de district et cadres de l’UNSS) reste et restera toujours à l’ordre du jour. Mais, dans un contexte où les forces hostiles au rétablissement du forfait de 3h n’ont jamais cessé d’agir, la parution du décret (daté du 7 mai 2014) est une réelle et belle victoire syndicale.

Benoît HUBERT Secrétaire Général

ELU(E) AU CRUNSS

NOM
PRENOMMAILETABLISSEMENT
BILLY
CANDICEcandice_billy@hotmail.com
COLLEGE DE MONTGAILLARD
CATINATESTELLEestelle.catinat@gmail.com
COLLEGE JULES SOLESSE
CAUSSANELPHILIPPEprjcauss@gmail.com

LYCEE DE L HORIZON
DELAPLACELAURENCElolo.jm@canalbox.com
COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS
MICHEL
JEAN PAULjeanpaul.michel@hotmail.fr
COLLEGE CELIMENE GAUDIEUX
MUNDUBELTZ
PHILIPPEphil.mundubeltz@orange.fr
COLLEGE ACHILLE GRONDIN
SOUPRAYENMESTRY
THIERRYsouprayenmestry-thierry@wanadoo.fr
LYCEE AMIRAL BOUVET
TSIAMPALIDISDAVIDtsiampalidis.david@gmail.com
COLLEGE JOSEPH BEDIER