L’édito spécial congrès

2014-03-03 10.42.45

Les 3-4 et 5 mars CONGRES ACADEMIQUE DU SNEP REUNION…temps fort pour notre syndicat, au moment où de nombreuses revendications et négociations sur nos missions et notre métier sont encore à défendre. Il est l’heure de vous exprimer, en réaffirmant notre mode de fonctionnement démocratique: débats, votes, échanges…

La 1ère étape se jouera bien entendu lors de ce congrès, affaire de toute une profession.

Nous comptons sur votre présence pour faire vivre les commissions sur les différents thèmes afin d’amener avec nous l’empreinte de la Réunion et de nos spécificités sur des questions préoccupant particulièrement les collègues (pénibilité, conditions de travail, missions, sport scolaire…).

C’est pour cela que nous souhaitons un congrès ouvert aux syndiqués mais également à tous les sympathisants qui nous soutiennent quotidiennement dans nos actions et lors des Elections Professionnelles.

Une nouveauté cette année, avec la fin des longs travaux d’amendement des textes proposés par la direction nationale du SNEP; mais des espaces de débats organisés autour d’une série de questionnements forts sur les enjeux qui traversent le métier.

Nous devons tous nous saisir de cette opportunité pour faire vivre un syndicalisme plus participatif.

Les 4 thèmes abordés seront :

A) Pour une société solidaire et démocratique (alternatives économiques, sociales et environnementales : dossier de l’éducation prioritaire, reforme du temps scolaire, enseignement supérieur LRU et RCE, formation aux métiers du sport…)

B) Quelle contribution de l’EPS, du sport scolaire et du sport à la réduction des inégalités (conseil Supérieur des programmes et réécriture du socle, rôle, place et fonction de l’EPS dans l’école de demain, réduction des inégalités, quelle contribution dans la rénovation du sport dans la société ? Changer le métier, sortir des dérives de l’évaluation certification)

C) Enseignants d’EPS, professeurs de sport, quels métiers ? (renforcement du rôle de concepteur, pénibilité (santé, fin de carrière, condition de travail), formations initiales et continues, condition d’entrée dans le métier, mobilité choisie, précarité)

D) Quel outil syndical, quel syndicalisme ? (renforcer le SNEP-FSU, mieux contribuer aux processus de décisions et au développement de l’action, avenir du syndicalisme)

La seconde étape sera le congrès National de Vogué en Ardèche du 24 au 28 Mars, où une délégation de la Réunion vous représentera afin de retranscrire nos votes et débats et ainsi faire entendre la voix de la Réunion.

Vaste chantier donc, venez, votez et participez !

Catherine Duriez & Damien Laude

Secrétaires Académiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *