CAPA D’ACCÈS A LA CLASSE EXCEPTIONNELLE DES P.EPS 2019

COMPTE RENDU CAPA 02/07/2019 :

une première à la CAPA des Professeurs d’ EPS !

Un commissaire paritaire agrégé EPS d’une OS autre que le SNEP s’invite à la CAPA des professeurs d’EPS et ne comprends pas en quoi sa présence pose problème puisqu’il est enseignant d’EPS. Une première dans l’histoire des CAPA PEPS.

Pour rappel, à l’issue des élections professionnelles, la CAPA d’installation fixe la représentativité des membres qui la compose et désigne de façon nominative chacun des personnels qui peuvent y siéger..Il en va ainsi pour chaque corps, agrégés, certifiés, PLP, et PEPS. Il n’existe pas de passerelles entre ces différents corps.

Il est donc étonnant voire même inquiétant qu’un élu représentant des personnels ne connaisse pas les règles de base de fonctionnement de ces instances. Pour notre part, une telle méconnaissance des textes relève de l’amateurisme.

En quoi la présence d’un commissaire paritaire agrégé est un problème s’il participe à une CAPA de Professeurs d’EPS ? La réponse est évidente : en cas de non respect de la composition de la CAPA, n’importe quel agent dont la situation serait traitée par cette instance pourrait faire invalider les décisions prises par celle ci en saisissant le tribunal administratif. Ce n’est donc pas « couper les cheveux en 4 » que d’exiger le respect des règles garantissant le bon fonctionnement de nos instances.

On voit là les limites de la pluralité syndicale prônée par certains. Certes, nous n’avons pas d’obligations de résultats mais nous avons une obligation de moyens. Nous considérons que ce serait leurrer les collègues que de vouloir les conseiller ou de les accompagner dans leur démarche alors que l’on ne maitriserait pas les textes et que surtout, on ne préparerait pas nos dossiers.

Au sujet de la CAPA, celle-ci s’est alors ouverte avec un point information concernant  la titularisation de 2 collègues dans  le corps des PEPS (1 par liste d’aptitude, 1 au titre du BOE).

S’en est suivi l’étude des promotions à la classe exceptionnelle. Nous avons commencé par dénoncer l’absurdité de cette modalité de promotion où par exemple, dans le corps des PLP, prés d’un quart des promotions sont perdues faute de candidats en nombre suffisant. En plus des PLP, cette situation concerne désormais également le corps des certifiés et à moyen terme les PEPS.

Afin d’empêcher cette situation, notamment en permettant un turn over important de candidats promus,  par rapport au document de travail initial nous avons été force de propositions : 2 au titre du vivier 2, 1 pour le vivier 1 et 1 pour l’échelon spécial, soit un total de 4 propositions portées par les commissaires paritaires du SNEP FSU  et où toutes ont été validées par la CAPA.

ACCÈS CLASSE EXCEPTIONNELLE 2019

La  campagne d’accès à la  classe exceptionnelle 2019 est ouverte du 29 avril au 17 mai.
 
Certaines conditions d’accès au vivier 1 ont changé. Si vous n’étiez pas éligible en 2017 ou 2018, vous l’êtes peut-être aujourd’hui. Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des nouvelles fonctions prises en compte :
 
  • fonction de tuteur de fonctionnaires stagiaires
  • les formateurs avant le CAFFA (« ayant exercé conformément à une décision du recteur d’académie, la fonction de formateur académique auprès d’une école de formation d’enseignants… »)
  • enseignement dans l’éducation prioritaire avant 1990
  • les directeurs départementaux et régionaux adjoints de l’UNSS

Le ministère a certes décidé d’élargir un peu les fonctions reconnues pour l’accès à la classe exceptionnelle sous la pression syndicale et après un bilan mitigé des 2 premières campagnes mais cet élargissement ne réduira que trop peu les inégalités d’accès à cette classe exceptionnelle. Il faudra un changement plus profond pour que ce nouveau grade puisse profiter au plus grand nombre. Cet élargissement est néanmoins un premier pas que le SNEP-FSU acte positivement. Le SNEP-FSU continuera de se battre pour élargir au maximum les fonctions éligibles.

Vérifiez si vous remplissez les conditions d’exercice des fonctions ou missions éligibles en consultant les BO :

Accès à la classe exceptionnelle des professeurs d’éducation physique et sportive

Accès à la classe exceptionnelle du corps des professeurs agrégés

Liste des écoles et des établissements scolaires ayant relevé d’un dispositif d’éducation prioritaire entre les années scolaires 1982-1983 et 2014-2015

N’oubliez pas d’imprimer le document, le signer et l adresser au rectorat par voie hiérarchique et d’envoyer votre fiche syndicale de promotion au SNEP fFSU Réunion
 

 

CAPA AVANCEMENT D’ÉCHELON PEPS

Renforcez le SNEP-FSU dès maintenant !

La CAPA d’avancement d’échelon aura lieu ce jeudi 14 février. Hormis le passage à l’échelon 7 et l’échelon 9, sur les autres échelons, l’avancement est devenu unique et seuls 30% des échelons 6 et 8 promouvables obtiendront une bonification d’avancement d’un an.
Or pour le SNEP-FSU, la progression dans la carrière est une affaire très sérieuse.
Nous sommes persuadés que l’investissement de la très grande majorité des enseignants est l’envie de bien faire son métier au quotidien. Quand on passe des heures à préparer des cours pour les élèves à mettre en place des actions pour permettre la réussite de toutes et tous, on ne le fait pas pour une bonification possible d’un an ! Cette bonification ne règlera aucun problème et n’engendrera souvent à juste titre qu ‘ un sentiment d’injustices et des aigreurs.
C’est un peu comme si dans votre classe, vous annonciez à vos élèves que seuls 30% d’entre eux auront une bonne note ou certification.
Néanmoins avec la mise en place du protocole PPCR en septembre 2017, nous sommes quasiment sortis de ce modèle classant, clivant, voire infantilisant concernant la classe normale. Le ministère aurait pu aller jusqu’au bout de la logique mais il a souhaité conserver deux accélérations possibles d’un an en classe normale. Ces deux accélérations, en plus d’être inefficaces, génèrent un travail complexe et chronophage pour notre administration, travail sans effet sur la réussite des élèves.
Sur l’ensemble d’une carrière, c’est toute la profession qui est gagnante avec la mise en œuvre du protocole. Fini l’injustice d’un passage à l’ancienneté dû à une inspection « mal placée » par rapport à la date d’avancement.
Rappelons qu’au 7ème échelon, on passera maintenant en 2 ou 3 ans, alors qu’avant le passage se faisait en 2 ans et demi, 3 ans ou 3 ans et demi. Au 9ème échelon on y passera en 2 ans et demi ou 3 ans et demi alors qu’avant le passage se faisait en 2 ans et demi, 4 ans ou 4 ans et demi !
Le SNEP-FSU continue de revendiquer un avancement équivalent et uniforme pour toutes et tous, au meilleur rythme.
Cet avancement unique ne pose apparemment aucun problème au sein de la hors classe et de la classe exceptionnelle, et plus largement dans de nombreux corps (dont ceux des chefs d’établissement et des IA-IPR).
La revalorisation mise en place avec PPCR est bien sûr insuffisante et le SNEP-FSU continuera à mobiliser la profession pour obtenir une revalorisation qui soit à la hauteur des responsabilités exercées par l’ensemble de la profession !
Si le SNEP-FSU défend avec ténacité les principes d’une plus grande justice et équité de traitement, cela doit être renforcé par l’adhésion du plus grand nombre au SNEP-FSU. Un SNEP-FSU avec plus d’adhérents, c’est plus de poids pour revendiquer, plus de poids pour faire changer le système et le faire évoluer dans un sens plus juste.

Si le premier moteur du SNEP-FSU est l’investissement humain qui peut compter sur un grand nombre d’enseignantes et d’enseignants solidaires, il ne peut fonctionner sans les cotisations des adhérents qui sont ses seules ressources financières.
Alors n’hésitez plus, renforcez le SNEP-FSU dès maintenant et contactez nous pour tous compléments d’informations.
www.snepfsu.net
……..

CAPA AVANCEMENT D’ECHELON PEPS 2018 – 2019

La CAPA  d’ avancements d’échelon des professeurs d’EPS
2018 – 2019 se tiendra le jeudi 14 février 2019

Suite à la mise en place du PPCR, le déroulement de la carrière dans la classe normale est désormais uniforme pour tous à l’exception des 6ieme et 8ieme échelons pour lesquels 30% des collègues peuvent bénéficier d’une bonification d’ancienneté d’1 an.

Le SNEP FSU continue à revendiquer un avancement unique avec la suppression de ces 2 bonifications d’ancienneté qui sont totalement inutiles, chronophages, et génératrices de sentiments d’injustice de la part des collègues. Cet avancement unique ne pose d’ailleurs aucun problème dans nombre de corps, dont ceux des chefs d’établissement et des IA-IPR…

Pour autant, si mise en place du PPCR n’est pas totalement satisfaisante, il reste globalement bénéfique pour l’ensemble de la profession en mettant fin aux profondes injustices de l’ancienne carrière (inspections aléatoires, écart dans la durée d’échelon, écarts de rémunération importants…).

Si vous pensez être concerné par un changement d’échelon (avec ou sans bonification d’ancienneté) entre le 01/09/2018 et le 31/08/2019, pensez à nous renvoyer votre fiche syndicale à télécharger ci dessous.

 

 

CONGÉS DE FORMATION PROFESSIONNELLES 2019

Les demandes de congés de formation professionnelle sont à saisir le 14 décembre 2018 au plus tard.

Après la fermeture du serveur, un accusé de réception vous sera transmis via son adresse votre mail académique. Il devra être signé par et transmis par la voie hiérarchique au rectorat DPES, le 8 février 2019 au plus tard ; accompagné des justificatifs nécessaires. (copies de l’arrêté de promotion d’échelon détenu au 31/08/2018 et des lettres adressées en réponse aux demandes formulées précédemment, ayant fait l’objet d’un refus)

Vous trouverez ci-dessous :
fiche syndicale
Annexe-1 notice technique
Annexe-2-bareme congés de formation
Annexe-3-nombre de mois par categorie

CAPA CLASSE EXCEPTIONNELLE DES PEPS 2018

La seconde CAPA d’accès à la classe exceptionnelle des PEPS se tiendra le jeudi 07 juin. Pour les promus, le reclassement s’effectuera au 01 septembre 2018. Pour plus d’information, nous vous renvoyons aux articles précédemment publiés sur le site : https://www.snep-reunion.org/?cat=215

ACCÈS A L’ÉCHELON SPÉCIAL note de service du 19-02-18

il s’agit au sein de la classe exceptionnelle, de la promotion à l’échelon spécial afin de bénéficier d’un accès à la hors-échelle A, avec effet au 1er septembre 2018.
Le nombre de promotions possibles est fixé à 20 % de l’effectif du grade de classe exceptionnelle en fonction de contingents académiques alloués annuellement.

Conditions requises :
Peuvent accéder à l’échelon spécial les agents ayant, à la date du 31 août 2018, au moins trois ans d’ancienneté dans le 4e échelon du grade de classe exceptionnelle.

Lien vers la fiche de suivi syndical

AVANCEMENT HORS CLASSE DES PEPS 2017/2018

La CAPA d’accès à la hors classe des PEPS se tiendra le jeudi 07 juin.

Conformément aux accords signés dans le protocole PPCR, la carrière des enseignants est, désormais, appelé à se dérouler sur 2 grades (sauf cas exceptionnels, opposition motivée par le Recteur). Ceci représente une avancée non négligeable pour tous les enseignants en matière de pouvoir d’achat même s’il ne correspond pas entièrement au mandat du SNEP et de  la FSU qui souhaitent un avancement de carrière déconnecté de l’évaluation. A ce sujet, nous vous invitons à prendre le temps d’écouter le podcast du SNEP Un rythme commun pour tous : un système plus juste, plus efficace dénonçant clairement un système issu du New Management Public, valorisant soi-disant les plus méritants, mais qui ne visent au final qu’à une mise en concurrence néfaste entre collègues.

Concernant la Hors Classe, troisième rendez-vous de carrière, le barème est désormais composé de deux éléments : l’appréciation du Recteur prenant appui sur celui de votre Chef d’Établissement et des IPR  (145 point maximum) et l’ancienneté des agents dans l’échelon (sur 160 points maximum). Ce barème est désormais fixé nationalement ce qui à le mérite d’éviter des traitements différents entre académies.

Vous êtes promouvable si vous avez atteint le 9ième échelon avec au moins 2 ans d’ancienneté dans cet échelon. Nous vous invitons à nous transmettre la fiche de suivi syndicale à télécharger ci dessous, et prendre connaissance de l’avis formulé par votre Chef d’Établissement sur Iprof. N’hésitez pas à le solliciter pour une éventuelle augmentation de cet avis si vous considérer qu’il ne reflète pas de votre parcours de carrière.

Lien vers la circulaire : accès au grade de la hors-classe

Lien vers le barème : http://www.snepfsu.net/corpo/hclprof3.php

Lien vers la fiche de suivi syndical :

CLASSE EXCEPTIONNELLE 2018

OUVERTURE DU SERVEUR POUR LA DEUXIEME CAMPAGNE DE PROMOTIONS A LA CLASSE EXCEPTIONNELLE  DU 03 AU 16 AVRIL

La première CAPA pour l’accès à la classe exceptionnelle s’est tenue dans notre académie le 09 mars 2018.

Le SNEP FSU a revendiqué un déroulé de carrière sans obstacle de grade, et n’était pas favorable à la création de la classe exceptionnelle. Même si celle-ci permet un nouveau débouché de carrière, l’administration en a  largement restreint l’accès pour les enseignants n’ayant pas exercé de fonctions particulières puisque seuls 20% d’entre eux peuvent y accéder. Elle fait de ce deuxième vivier (non fonctionnel) un système de promotions au mérite arbitraire.

Le SNEP FSU continuera d’agir pour que l’ancienneté et la proximité du départ en retraite soient prises en compte de manière plus importante, afin de fluidifier l’accès et permettre au plus grand nombre d’accéder à la classe exceptionnelle. De même le SNEP-FSU continuera d’intervenir pour que la création du 7ème  échelon de la hors classe reportée d’un an soit avancée.

Dans toutes les CAPA le SNEP-FSU Réunion a revendiqué un accès pour tous, et a surtout œuvré pour que soient promus des collègues proches de leur départ en retraite. Lors de la précédente CAPA nous avons réussi à faire bouger les lignes ce qui va permettre à des collègues de partir à la retraite avec un gain de pouvoir d’achat.

Concernant les fonctions nous avons aussi dénoncé la lecture restrictive des textes et la non prise en compte des services à temps partagé. Grâce a nos nombreuses interventions dans les CAPA (SNEP/SNES/SNUEP)  ainsi qu’au ministère, la circulaire 2018 permettra la reconnaissance des services à temps partagé en éducation prioritaire si ceux-ci sont équivalents à 50%, ainsi qu’une lecture non restrictive sur les établissements RSS ou RAR qui étaient aussi en éducation prioritaire. Le ministère n’a pas voulu prendre en compte les temps partagés dans le supérieur, mais les fonctions de formateur académique seront reconnues (selon le décret de 2015) quelle que soit la quotité effectuée.

RAPPEL :
VIVIER 1 FONCTIONNEL CANDIDATURE SUR I-PROF OBLIGATOIRE
(conserver une impression écran de votre candidature et alerter le rectorat par écrit s’il manque des éléments à votre dossier)
 
80% des places seront accessibles pour les collègues ayant rempli les fonctions (arrêté du 10 mai 2017) listées ci-dessous pendant 8 ans et se trouvant au 3ème échelon de la hors classe pour les professeurs d’EPS, du 2ème échelon de la hors classe pour les agrégés. Les fonctions sont cumulables, mais une seule fonction est prise en compte pour une année :
 
Affectation dans un établissement classé éducation prioritaire (après 1990)
Affectation dans l’enseignement supérieur
Directeur de service départemental ou régional de l’UNSS
Conseiller pédagogique auprès des IEN chargés du 1er degré (CPD EPS)
Formateur académique (décret 20/07/2015)
Référent auprès des élèves en situation de handicap (D 351-12 à D351-15 du code de l’éducation)
 
VIVIER 2 VALEUR PROFESSIONNELLE DERNIER ECHELON DE LA HORS CLASSE
L’examen sera automatique, mais n’oubliez pas d’alimenter i-prof.
POUR TOUS
 
Pour tous les collègues (1er et 2nd vivier), les chefs d’établissements et IA-IPR (ou seulement le supérieur hiérarchique direct pour les collègues du supérieur ou de l’UNSS) vont porter des appréciations littérales. N’hésitez pas à prendre contact avec vos évaluateurs.
 
Grâce à l’action de la FSU vous pourrez consulter les avis émis par les évaluateurs dans la période impartie.